L’assurance vie : on fait le point.

L’assurance vie : on fait le point.

Prévention décès - assurance vie
Assurance vie

Beaucoup de gens pensent connaître l’assurance vie mais savent-ils vraiment de quoi il s’agit ?


Pour clarifier les idées reçues sur l’assurance vie, et apporter un éclairage sur ce mode de gestion, nous avons décidé avec vous de faire le point à ce sujet.

De manière globale l’assurance vie est un dispositif qui, en contrepartie d’une ou plusieurs primes payées par le souscripteur, permet le versement par l’assureur d’un capital ou d’une rente à un bénéficiaire déterminé, dès la réalisation du risque assuré.

C’est avant tout un produit d’épargne, qui s’adresse aussi bien aux personnes souhaitant placer de l’argent en limitant les risques de pertes en capital, qu’aux plus aventuriers désireux de diversifier leur patrimoine.

Il est possible de racheter son contrat avant l’échéance. Cela en fait donc un produit d’épargne disponible bénéficiant d’avantages fiscaux. En effet, les plus-values réalisées sont en partie exonérées d’impôts sur le revenu lorsque le contrat à plus de 8 ans. Qui plus est, lorsque vous versez avant 70 ans, chacun de vos bénéficiaires désignés peut percevoir en cas de décès 152 500€ sans aucun droit de succession. Peu importe l’âge du contrat et peu importe le nombre de bénéficiaires !

Chez mon-placement.fr, vous pouvez à partir d’un versement initial de 1 000€ :

  • Épargner à votre rythme, soit en programmant des versements réguliers (mensuels ou trimestriels) prélevés sur votre compte courant, soit par des versements ponctuels selon vos capacités financières du moment.
  • Vous pouvez également le laisser vivre avec les 1 000€ de départ, le temps qui vous convient, votre argent restant disponible à tout moment et cela sans frais d’entrée ni de sortie.
  • Bon à savoir : ce qui compte pour bénéficier d’exonérations fiscales sur les plus-values c’est la date d’ouverture du contrat. Ainsi vous avez tout intérêt à ouvrir votre contrat le plus tôt possible même en laissant seulement 1 000€ dessus. Quand vous aurez plus les moyens d’épargner, votre contrat aura déjà quelques années. C’est ce que l’on appelle communément « prendre date », c’est-à-dire ouvrir un contrat pour faire courir le délai de 8 ans.

Actuellement nous proposons 3 types de profils afin de mieux nous adapter aux besoins de nos clients. En règle générale, pour prendre du risque il faut être patient. Plus on a de temps devant soi plus on va pouvoir aller vers un profil dynamique. Au contraire si l’on risque d’avoir besoin de soin épargne rapidement, mieux vaut rester prudent !

A titre informatif voici les performances de nos différents profils de risque en 2021.

(ces performances sont nettes de frais de gestion. N’oublions pas que les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps) : 

  1. Le profil “prudent” : +3.44 %* en 2021 il vise une performance supérieure à l’inflation sur le long terme tout en prenant des risques de perte en capital limités. Découvrez le plus en détail ici :
  1. Le profil “équilibre” : avec une performance globale de +6.41 %* en 2021 il vise une performance sur le long terme plus importante que le profil prudent toutefois les risques de perte en capital sont plus présents. Découvrez le plus en détail ici :
  1. Le profil “dynamique” : avec une performance globale de +7.88 %* en 2021, pour les plus téméraires et les plus patients c’est le profil qui vise les meilleurs rendements sur le long terme mais celui qui a court terme peut baisser le plus également, il ne faut donc pas avoir besoin de son argent à ce moment-là ! Découvrez le plus en détail ici :

Évidemment toutes les explications détaillées figurent dans la partie “les placements” de notre site que nous vous invitons à visiter pour de plus amples informations. Nos conseillers se tiennent également à votre disposition si vous avez des questions. Enfin, vous pouvez échanger avec nous sur notre page Facebook ou LinkedIn.

 Lettre du mois de novembre

Lettre du mois de novembre

 Lettre du mois d’octobre

Lettre du mois d’octobre